top of page

Faut-il être souple pour faire du yoga?




souple yoga

Je souhaite te rassurer en particulier si tu débutes, pas besoin d'être souple pour faire du yoga!

Cette croyance qu'il faut être souple reste même parfois ancrée chez certains pratiquants réguliers dans la pratique.






De nombreuses personnes sont rebutées lorsqu’elles voient des publications montrant des photos

d’adeptes expérimentés, dans des postures avancées, membres entremêlés.

En particulier sur les réseaux sociaux qui nous montrent un yoga souvent dans la performance, ce qui peut en décourager plus d'un.


Ces publications oublient parfois de vous dire que la plupart des yogis et yoginis montrés sur les photos, ont pratiqué le Yoga, plusieurs heures par jour, pendant de nombreuses années, avant d’atteindre le niveau qui vous est présenté.

Vous n’avez pas besoin d'être expérimenté pour profiter des avantages indéniables du Yoga. Par exemple, vous ne tirerez aucun avantage thérapeutique à vous

pencher en arrière jusqu’à ce que vos orteils touchent vos oreilles, ni à lever une jambe toute droite

au-dessus de la tête comme un mat de drapeau en vous tenant debout.




souple yoga



Saviez-vous qu’il n’existe pas moins de 2000 postures ?


Nombreuses sont celles qui exigent une telle force et une telle souplesse que seul un gymnaste de

premier plan peut les exécuter parfaitement. Ces postures maitrisées ont sans aucun doute, une jolie

allure esthétique mais les bénéfices qu’elles apportent sur le plan thérapeutique sont les mêmes que

les quelques 20 postures de base avec lesquels sont composées les séries intégrées de la plupart des

adeptes.


Vous n’avez donc pas de raison de vous soucier de votre niveau de souplesse.

Cependant il faut vous attendre à devoir pratiquer régulièrement pour augmenter la souplesse de votre corps et sa force musculaire. Allez-y doucement mais surement.


Et surtout, même s’il existe de très bons livres de Yoga, faites-vous bien

accompagner d’un professeur si vous êtes totalement débutant.


Soyez à l’écoute de votre corps.



souple yoga

Personne ne connait aussi bien votre corps que vous-même.


Plus vous pratiquerez le yoga, plus vous deviendrez apte à déterminer vos limitations pour chaque posture : chaque posture présente son propre défi, qui est unique. De façon idéale, vous rechercherez à vous sentir encouragé à explorer et à étendre vos limites physiques et émotionnelles sans risque de vous forcer, ni de vous blesser.


Chaque séance de yoga est un exercice d’observation de soi sans jugement.

Avancez lentement mais surement pour obtenir les meilleurs résultats possibles, exécutez vos postures à un rythme lent et continu en vous concentrant calmement sur votre respiration et sur le mouvement postural. Résistez à la tentation d’accélérer, et savourez au contraire chaque posture.

N’oubliez pas de vous détendre et d’être présent ici et maintenant.


Dans le yoga, comme dans la vie, la fonction est plus importante que la forme.

Les débutants, en particulier, doivent adapter les postures, pour profiter des fonctions et des bienfaits d’une posture donnée.


Soyez indulgent avec vous-même.

Nous appelons membres indulgents, un outil d’adaptation très utile.

Avec les membres indulgents, vous vous donnez la permission de plier légèrement les jambes et les bras au lieu de les garder complétement tendus.

Bien que les jambes et les bras pliés ne donnent pas un spectacle très accrocheur, ces membres indulgents vous permettent de bouger plus facilement votre colonne vertébrale, ce qui fait l’objet de nombreuses postures et qui constitue la clé d’une colonne en bonne santé.


Prenons exemple avec la posture de flexion debout – uttanasa



souple yoga


La fonction première de cette posture de flexion vers l’avant en étant debout, est d’étirer le bas de

votre dos. Lorsque vous effectuez la flexion en avant, il est possible que vous n’arriviez pas à toucher le sol avec les mains. Pliez légèrement les genoux, jusqu’à y parvenir et placez votre tête sur vos

genoux. Au fil de votre pratique, essayez de tendre les jambes, jusqu’à ce que vous arriviez à la posture idéale.

Dans ce sens-là vous progresserez plus vite et avez moins de risque de vous blesser.

Plier est plus sûr que d’essayer de réussir la forme finale.

Il n’ait donc pas nécessaire d’être souple pour faire du Yoga, il faut simplement accepter ses limites.

Bien au contraire, c’est le Yoga qui vous rendra souple ! Régularité et discipline sont les clés de votre

réussite.

Ce n'est pas à la personne de s'adapter au yoga mais au yoga de s'adapter à la personne.


Pour conclure je te rappelle qu'il n'y a pas de performance en yoga et que la souplesse n'est absolument pas un fin en soi.

On entre dans la pratique pour se faire du bien et non pas pour se juger dans nos limites.

Tout viendra avec le temps, avec la patience et la bienveillance.


L'essentiel est de rester connecter à l'essence du yoga et de comprendre que la respiration et la conscience sont aussi importantes que la postures, si ce n'est plus.

35 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page